L’attaquant international brésilien de 32 ans, Roberto Firmino, fait la une des journaux du monde depuis dimanche. Cela fait suite à sa décision de consécration en tant que pasteur évangélique le 30 juin dernier.

Le brésilien qui a connu une brillante carrière avec le club anglais de premier league, Liverpool avec lequel il a disputé de grands matchs avec à la clé des titres de champion de la premier league d’Angleterre et de la ligue européenne des champions a révélé en début de semaine être devenu pasteur évangélique.
Sa consécration a eu lieu, dimanche dernier, dans sa ville natale de Maceio (nord-est du Brésil), à l’Eglise Manah Church, qu’il a fondée il y a trois ans avec son épouse, Larissa Pereira, et un couple de pasteurs, Jairo Fernandes et Keila Medeiros.
《Trois ans de Manah Church. Quelle nuit mémorable et inoubliable (…) Depuis que nous avons rencontré le Christ, nous voulons que les gens connaissent cet amour. A présent, nous avons une autre responsabilité : être pasteurs》, un écrit de l’avant-centre de 32 ans sur Instagram, relayé par CNews.

Le brésilien évolue actuellement au sein du club de la Saoudite pro league, Al-Ahli. Aux côtés de l’Égyptien Mohamed Salah et du Sénégalais Sadio Mané à Liverpool, il a remporté notamment la Ligue des Champions en 2019, le titre de la premier league en 2020. Il a passé huit ans au sein de la formation “The Reds” (2015-2023).

Les Brésiliens de confession évangélique représentent environ un tiers de la population de 203 millions d’habitants, mais certains leaders de puissantes églises affirment qu’ils seront majoritaires dans dix ans. De nombreuses stars du football brésilien affichent ouvertement leurs croyances, comme Neymar et son bandeau «100% Jésus» sur le front au moment de recevoir sa médaille d’or sur le podium olympique avec la Seleçao en 2016. Il y a quelques années, Marcos Ceara, alors joueurs du PSG, était aussi devenu pasteur évangélique et continue de prêcher la bonne parole chez lui, précise notre source.