Clap de fin pour la cinquième édition du concours de chants gospel dénommé KID’S PRAISE. La dernière phase; la finale a été âprement disputée entre les 10 finalistes samedi 29 juin 2024 à la scène Bella Bellow de l’Université de Lomé. C’est Sasha LARÉ qui a été déclarée vainqueur par le jury composé de personnes ressources dans le domaine musical chrétien. Elle devance David Anattoh et Ariette Tsokui respectivement classés deuxième et troisième. Sasha LARÉ empoche en plus le trophée, une somme de 400 000f CFA tandis que ses deux poursuivants repartent chacun avec un chèque de 100 000f CFA. Très fière et émue de ce sacre, Sasha a dans ses impressions exprimé sa gratitude à “tous ceux qui l’ont accompagnée, l’église qui l’a soutenue, toute sa famille et son manager”.
Compétition de chants gospel pour les enfants âgés de moins de 12 ans, l’organisation de cet événement vise à amener et à encourager les adolescents à s’intéresser à la musique chrétienne. “Nous savons aujourd’hui tout ce qui se passe dans le monde. Il y a la guérison dans la musique, il y a la délivrance et la bénédiction dans la chanson. Nous amenons et encourageons les enfants à s’intéresser aux chants gospel”, a expliqué le président de KID’S PRAISE, Ekoue Mensan après avoir exprimé son satisfecit par rapport au dénouement heureux de cette 5ème édition. 《Je suis débordé de joie. Dieu a fait plus que ce que nous imaginons. Gloire à son nom !》, s’est-il réjoui.
Le pasteur et chantre Sunday AVLA (venu du Bénin), membre du jury s’est félicité de l’amélioration que le comité d’organisation apporte au fil des années afin de favoriser une bonne prestation des candidats. Pour lui, aucun candidat n’a démérité. “Au niveau de nous qui sommes du jury, le travail n’a pas été facile parce que tous les enfants qui sont finalistes ont quelque chose de spécial dans leur vie. Et ça n’a pas été facile de délibérer. Mais c’est une compétition. Quelqu’un devait gagner et par la grâce de Dieu le Saint-Esprit nous a aidés à faire le bon choix.”, a indiqué le pasteur Sunday AVLA avant de saluer cette “sainte compétition” qui répond selon lui, à la recommandation biblique: “La bible déclare, instruisez les enfants sur la voie qu’ils doivent suivre et quand ils grandiront, ils ne s’en détourneront pas”, a t-il ajouté.
Les techniques vocales, la prestance, la tenance des candidats sur scène, l’habillement, sont entre autres les critères qui ont permis aux membres du jury de départager les candidats.

La Vie de l’Eglise