Du 19 au 21 juin à Adidogomé Anodapé derrière la Base d’Ebomaf (Lomé), s’est tenue une croisade d’évangélisation autour du thème “Dieu te délivrera (Esaïe 41:17)”. Le programme a été organisé par l’église “Global Evangelical Church” en collaboration avec l’Association Chrétienne pour la Gestion des Églises (ACGE). Le rendez-vous vise d’une part, à gagner de nouvelles âmes pour l’agrandissement du royaume de Dieu et d’autre part, à implorer la grâce de Dieu sur le Togo afin que la nation soit davantage fertile à ses citoyens. Au cours des trois jours, les participants ont été nourris à travers la parole de Dieu en lien avec le thème retenu pour le programme. Il leur a été également projeté un film intitulé “The Keeper” (Le Gardien). Ce film a permis aux organisateurs d’expliquer à l’assemblée, “les oeuvres des mauvais autels” qui combattent le progrès des vies qui sont sous leur domination.
“Par ce programme nous voulons suivre la recommandation qui nous a été donnée en tant que chrétiens, celle de propager la Bonne Nouvelle au milieu des peuples. C’est pour cette raison que nous avons choisi ces trois jours pour faire cette croisade d’évangélisation”, a indiqué le Révérend John GANYO, le pasteur hôte du programme.
Ce dernier a souligné que la projection de ce film met en lumière les batailles cachées dans le monde spirituel et qui sont généralement méconnues aux hommes.
“Dans chaque famille, dans chaque village il y a des gens établis gardiens sur ces mauvais autels pour combattre notre vie de génération en génération”, dit-il. Et d’ajouter : “Il y a des choses qui se passent dans notre vie et nous pensons que ce sont des choses aléatoires mais elles émanent du monde spirituel avant de prendre chair”.
Pour l’organisation de ce programme, cette Église a bénéficié de l’expertise de l’Association Chrétienne pour la Gestion des Églises (ACGE) tant sur le plan administratif que sur le plan technique. Et le président de cette association, Emmanuel Kodjo Attigan donne plus de détails.
“Nous avons accepté appuyer l’église “Global Evangelical Church” parce que depuis 2022, nous avons fait un partenariat avec cette Église qui a accepté nos principes de gestion administrative au sein de l’Eglise. Et cela fait que nous faisons plusieurs fois des formations à l’endroit des membres et de tous les dirigeants. Cette fois-ci nous sommes sortis pour les appuyer. Dans ce partenariat, nous avons pour rôle d’organiser cette croisade sur le plan administratif et sur le plan technique.”, a-t-il déclaré, précisant que l’ACGE s’est occupée de tout ce qui concerne 《les autorisations, l’appui logistique, l’accueil, et tous ceux-là qui doivent intervenir pour la réussite de l’événement》. C’est également sur l’initiative de l’ACGE que divers points de prière pour la nation ont été faits tout au long du programme. “Il est dit dans la bible que nous devons prier pour le pays dans lequel nous sommes. Alors c’est sur cette recommandation que l’ACGE a voulu que cette église, à l’occasion de ce programme, puisse intercéder en faveur de notre pays le Togo. Et c’est ce qui a été fait surtout en troisième et dernier jour du programme”, a appuyé M. Emmanuel Kodjo Attigan.

Participante à cette croisade, la soeur Reine T. a laissé entendre qu’elle a ressenti la présence de Dieu. Elle a en outre souligné la nécessité de prier à tout moment et en toutes circonstances pour demander la protection divine pour les familles, les proches et surtout le pays. Car, dit-elle,《si la terre sur laquelle nous sommes n’est pas fertile, nos activités ne marcherons pas. Alors nous devons mettre Dieu au centre de tout ce que nous faisons.》.
De son côté, la Soeur Feza D. a jugé utile le film “The Keeper” projeté au cours de la croisade. Pour elle, il (film) peut les aider à orienter leur prière pour leur propre délivrance et celle des autres. Appréciant toujours l’apport de ce programme, Feza indique que cela leur a fourni plus d’arme pour “ramener à Dieu les âmes qui ne se sont pas encore données à Jésus.”

La Vie de l’Eglise