La chorale Kekeli de l’Eglise Évangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) paroisse de Nyekonakpoé a lancé officiellement les activités devant marquer la célébration de son 20è anniversaire. C’était à travers un concert spirituel qui a réuni fidèles et leaders chrétiens de cette Église. La soirée riche en son et en couleur empreinte de spiritualité a connu la présence et la prestation des chorales telles que: les Séraphins de l’EEPT Tokoin Wuiti, Choeur Archangel’s Voice de l’EEPT Nyekonakpoé, ACJH Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé et Groupe Artistique Orion de l’Eglise Adventiste du 7ème jour paroisse de Nyekonakpoé. Des chants chorale qui ont rendu la soirée particulièrement agréable aux fidèles chrétiens présents. Ce concert marque le début d’une série de concerts et de culte que la chorale Kekeli compte organiser dans le cadre de son vingtième anniversaire, a souligné M. Ignace Koudakpo, président de ladite chorale. Il a notamment rendu grâce à Dieu qui a permis d’atteindre ces 20 ans de parcours malgré les difficultés rencontrées. Au rang de ces difficultés, le vice-président de Kekeli et maître de chants, Jean-Luc Akakpo a fait noter “la mobilité des choristes au fil du temps, les écarts de comportement de certains membres quelques fois”. Mais le point positif, souligne-t-il, c’est l’engagement de chacun à donner le meilleur de soi au moment des rendez-vous de prestation. M. Jean-Luc Akakpo qui fut également ancien président de la chorale soutient que les défis à relever dans l’avenir reste la mobilisation de la masse derrière le chant chorale et la formation des encadreurs dans le but de rehausser le niveau pour de meilleures prestations.

ACJH Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé

Invitée à cette célébration, la chorale ACJH Saint Antoine de Padoue de Hanoukopé, par la voix de son président Éloge Nyassounou-Akpa, a salué cet “élan oecuménique”.
“Nous partons avec beaucoup de points positifs. L’oecuménisme c’est que nous avons presté ici en tant que chorale de l’Eglise Catholique. Nous avons vu des chorales de l’Eglise Évangélique Presbytérienne prester, la chorale de l’Eglise Adventiste du 7ème jour prester. Cela nous a permis de toucher du doigt comment eux aussi ils font, leur manière de chanter, de prester et de se tenir sur scène. Cela a permis de voir qu’il y a une certaine différence certes mais nous avons fondamentalement quelque chose en commun et nous avons tiré profit de certaines choses qu’ils ont faites qui pourraient nous permettre de corriger certains points à notre niveau”, a laissé entendre Éloge Nyassounou-Akpa responsable de la chorale ACJH Saint Antoine de Padoue Hanoukopé, qui repart “complètement satisfait”.

Archangel’s Voice

Le chantre Emeric Akpokli, responsable et membre fondateur du “Groupe Artiste Archangel’s Voice”, un groupe composé des jeunes hommes, a expliqué son soutien et celui de son groupe à la chorale Kekeli par le lien de proximité, d’autant plus qu’il joue un rôle de manager pour la chorale Kekeli.
Chantre Emeric Akpokli, jetant un regard sur les prestations de la soirée, a ascencé le travail qui se fait au niveau du chant chorale au sein des diverses églises.
Souhaitant plus de bonheur, d’évolution à la chorale Kekeli, il exhorte les membres à demeurer toujours dans l’humilité, dans la sincérité et à être réceptifs aux observations des autres afin que grandisse le groupe, a-t-il conclu.

Une vue partielle de l’assemblée 

“Je peux dire que tout a été bien fait. J’ai bien aimé la prestation des différents groupes. La chorale qui m’a beaucoup impressionné c’est la chorale Kekeli parce que j’aime bien cette chorale.”, a déclaré Gloria A. membre de l’Eglise Évangélique Presbytérienne du Togo (EEPT), ancienne fidèle de la paroisse de Nyekonakpoé.

La Vie de l’Eglise