Mme Victoire TOMEGAH DOGBE, le Premier Ministre togolais a présidé, ce jeudi 23 novembre 2023, la cérémonie d’ouverture officielle de la 18ème édition de la Foire Internationale de Lomé (FIL) au Centre Togolais des Expositions Et Foire (CETEF) à Togo 2000 (Lomé). D’importantes autorités et personnalités ont pris part à cette cérémonie d’ouverture notamment Mme Kayi Rose MIVEDOR-SAMBIANI, Ministre du Commerce, M. Alexandre de Souza Directeur Général du CETEF, des sponsors, partenaires et professionnels des médias. Cette édition est placée sous le thème : “Connecter les marchés pour une forte croissance des échanges commerciaux”.

La Foire internationale de Lomé, ce véritable patrimoine national et cette identité culturelle, est un grand carrefour des affaires et de toutes les opportunités. C’est donc un moment festif annuel pour les pays de la Sous-région et d’ailleurs.

M. Alexandre de Souza, l’actuel patron du CETEF a plongé toute l’assistance dans un riche discours de circonstance. Il n’a ménageé aucun effort pour vendre les mérites de cette 18ème édition de la Foire Internationale de Lomé.

“La notoriété acquise par la foire internationale de Lomé au fichier des années n’est plus à démontrer. Profondément enracinée dans notre terroir, cette grande fête foraine est une fierté identitaire. C’est l’unique événement qui a le mérite de réunir chaque année un large échantillon représentatif du potentiel économique du Togo et de la Sous-région. Vous l’aurez compris la Foire internatiinale de Lomé l’un d’être une simple activité événementielle parmi tant d’autres est un enjeu national”, at- il martelé dans son discours.

Faisant cas de plusieurs moments d’absence de ce rendez-vous commercial, Monsieur de Souza a rappelé les secteurs d’activités qu’on peut découvrir au CETEF. Il est donc confiant que personne n’explorera les pistes pour faire de bonnes affaires.

“Après donc plusieurs mois d’intense séparation, la 18ème édition vous ouvre probablement ses portes. Tous les secteurs d’activités économiques sont présents : l’agroalimentaire, l’artisanat, l’industrie, l’énergie, les BTP, le tourisme , les services, la mode, l’ameublement et la décoration, le divertissement ainsi que la restauration. Au delà de son caractère festif, la Foire internationale de Lomé, comme à l’accoutumée offre l’opportunité d’explorer les multiples défis auxquels s’exposent “La sphère économique nationale et internationale est confrontée au quotidien. C’est ce qui justifie le choix du thème central de cette édition : Connecter les marchés pour une forte croissance des échanges commerciaux”, at-il précisé.

Il est donc question pour les organisateurs d’affirmer à travers ce thème ambitions premières de jouer un rôle qui dépasse le simple fait d’offrir un espace pour les expositions et foires pour devenir un véritable hub commercial, un centre d’échange international , un maillon fort de l’éco-système économique capable de doper les alliances rentables entre les opérateurs économiques du Togo et leurs homologues des autres pays.

Les conférences et débats axés sur le thème et prévus à cet effet permettront aux acteurs présents de renforcer leurs capacités économiques, de cibler les opportunités et débouchés à l’international, de disposer des armes nécessaires pour aller à l’assaut des marchés étrangers.

Plusieurs activités sont donc au menu de cette fête foraine. La Foire internationale de Lomé qui vient d’ouvrir officiellement ses portes ce jour, se poursuit et prendra fin le dimanche 03 décembre prochain.

Matthieu BIDA